Les poèmes d' Annick

Les poèmes d'  Annick

Intolérance

bb629053659cc18a21068aa3b89a386f.jpg

 

 

 

C’est le brouillard dans ma tête

Dans mon corps et mon âme

Je ne suis plus à la fête

Je suis perdue sans arme

 

Je m’accroche mais je tombe

Même si l’on me croit forte

Il manque peu pour que je succombe

Face à la haine qui m’insupporte

 

En manque de rêve depuis si longtemps

De partage et de joie de vivre

J’ai souvent regardé le firmament

Afin d’y trouver un sourire

 

Je me sens comme prise en otage

D’une situation que je n’ai pas choisie

C’est violent, foudroyant comme un orage

L’esprit souillé par son ignominie

 

Il manque peu pour que j’abandonne

Cette situation que je ne tolère pas

Le choix qu’on nous ordonne

N’est pas celui auquel je crois

 

Par nos convictions, on nous divise

Notre liberté est inconditionnelle

Par la haine, on nous stigmatise

On nous condamne tels des criminels

 

Nous aurions dû nous prendre la main

Et combattre ensemble cette aberrance

Nous avons pris un autre chemin

Celui de la division et de l’intolérance

 

Au nom de la liberté, je refuse

Que l’on dessine mes lendemains

Vos convictions ne feront pas l’intruse

Dans ce corps qui m’appartient

 

Dans cette division qui nous assassine

Il n’y a même pas la décence

D’arrêter cette déchirure non anodine

Cette pandémie d’intolérance

 

 

 


31/10/2021
3 Poster un commentaire

Des Hauts, Des Bas

La vie est faite de hauts et de bas. Mais, parfois, les bas sont si  intenses et semblent durer si longtemps que cela nous semble inquiétan… |  Nouveau chapitre, Mise

 

 

Il y a mes hauts

Et il y a mes bas

Ceux qui se raccrochent aux mots

Ou qui dans les maux se noient

 

Parfois je souris

Parfois je pleure

Comme deux âmes qui se marient

Ou se déchirent dans mon cœur

 

Parfois le vent devient rêveur

Ou la tempête à l’âme

Un brin de candeur

Un soupçon de flamme

 

Je navigue à contre-courant

Ou je m’engouffre dans mes rêves

Rester une enfant

Pour que mes espoirs ne s’achèvent

 

A donner sans compter

Je me suis peut-être perdue

Impossible de calculer

Si cela me tue

 

Quand Je reçois les épines

Je m’accroche aux roses

Regarder le beau qui se dessine

Pour éviter la douleur qui s’impose

 

J’ai mes croyances

Celles qui font l’écrin de mon destin

Mes propres délivrances

Que je sais tenir dans mes mains

 

Dans tous ces hauts

Et tous ces bas

J’ai puisé la force de mes maux

Pour évader ma foi

 

Je n’ai pas écrit de loi

Mais en celle de la nature, j’ai espéré

Parfois si bafouée que j’ai froid

De ne pas avoir su la protéger

                                                                          

 

 

 

 

 

 

 


02/10/2021
4 Poster un commentaire

A mon amie, ma soeur de coeur

177663056_3769625033135677_9211829680598113459_n.png
 
 
A mon amie, ma soeur de coeur
 
Il m'a fallu du temps, des saisons
Pour laisser s'échapper mes émotions
Dévoiler mon âme et mes sentiments
Ouvrir mon cœur vraiment
 
Tu as su me trouver, me définir
Avec tes mots tu as su me dire
Qui je peux et dois être simplement
Offrir ce que je cache intérieurement
 
La sensibilité à fleur de peau
Je me terre derrière mes certitudes
Ne sachant dire les mots
Par doute, par habitude
 
Tu m'écoutes et ne juges pas
Même quand je m'égare parfois
Je me nourris et me grandis
De ce que tu m'apportes, toi mon amie
 
La solitude m'aide à me fortifier
Pour affronter les incompréhensions
Qui me blessent et me font douter
Du besoin de vivre, et du pardon
 
Ton amitié m'apporte beaucoup
Ta vitalité, ta joie, ton humour
Tu es un rayon de soleil
Dans mon cœur qui parfois sommeille.
 
Je sais ta présence, ta douceur
Mon amie, ma soeur de coeur
Que tu sauras comprendre
Ce que d'autres ne veulent entendre

25/04/2021
22 Poster un commentaire

le miracle de la vie

 

 

Prendre l’air, Lâcher du lest

S’accorder pour soi le temps qui reste

S’offrir le droit de croire aux rêves

Et les réaliser avant qu’ils ne s’achèvent

 

Fermer les yeux et s’évader

Se noyer dans toutes nos libertés

S’offrir des instants inaccessibles

Et s’enivrer de ses parfums volatiles

 

Déclarer ses émotions personnelles

Celles qui parfois nous donnent des ailes

Ne pas avoir peur de dire je t’aime

L’amour, la vie en fait son emblème  

 

Vivre sans effacer nos empreintes

Ne pas les trahir, y croire sans craintes

Notre âme se gravera à tout jamais

Dans chaque pas que l’on fait

 

S’extasier devant l’oiseau, la fleur, le nuage

Qui ne sont qu’un court instant de passage

Graver ces images dans ses souvenirs

Pour oser croire que tout peut revenir

 

Vivre libres, acteurs de nos gestes

L’impossible parfois lâche du lest

Et tout s’éclaire d’un simple regard

Comme la lumière au bout du couloir

 

Oser alors crier et élever nos valeurs

Notre royaume se bâtit avec notre cœur

Casser les barricades qui se font obstacles

Et de la vie, en faire le plus beau des miracles

 

 

 


25/04/2021
14 Poster un commentaire

Je veux en rire

121977074_3265465533551632_359386134047837791_o.png

Je veux en rire

M’offrir des délires

Me sentir encore vivante

Dans cette période troublante

 

Certains se battent à genoux

D’autres restent debout

Moi je veux m’offrir la liberté

De ne pas me laisser asphyxier

 

Depuis la nuit des temps

On galère à vivre dignement

Rester en communion avec soi-même

Libre et sans toutes ces chaînes

 

Je veux en rire malgré le tragique

De l’actualité si critique

De toutes ces incohérences

Qu’on nous balance

 

Qu’on nous laisse le choix

De vivre encore ici-bas

Avec nos propres convictions

Sans mettre en quarantaine nos émotions

 

Se prendre dans les bras

S’embrasser, être simplement soi

C’est devenu mortel

Nous devenons des criminels

 

Je suis triste de tout cela

Car il y a tant d’autres drames ici-bas

Oubliés, mais pourtant si présents

Que s’aimer c’est le plus important


18/10/2020
5 Poster un commentaire

Croire en celle que je suis

pixiz8638101359696417624.jpg

 

 

Je rêve mes espoirs

J’apprends de leur absence

Ne pas les laisser choir

Et prendre patience

 

Je crois en ma bonne étoile

Je l’allume chaque soir

A elle seule souvent je dévoile

Ces rêves parfois illusoires

 

Je peins tous mes songes

D’amour et de partage

Que rien ne ternisse de mensonge

Mes plus beaux voyages

 

J’écris mes émotions

Qui feintent mes faiblesses

Je n’ai pas la prétention

D’être toujours dans la justesse

 

Je vis libre de mes croyances

En priant la vie qu’on m’a donnée

La remercier de la chance

D’être libre d’en rêver

 

Je contemple le soleil levant

Eblouie de cette si belle nature

Qui a chaque saison, se réinventant

Pour nous offrir sa plus belle parure

 

Le temps file, sans faire de pause

Laissant au passé ce qui a déjà fui

Qu’il est impératif que j’ose

Croire en celle que je suis

 

 


11/10/2020
12 Poster un commentaire

On oublie de s'aimer

On oublie de s'aimer

De mettre la priorité
A la tendresse
Cette richesse

 

On oublie de s'aimer
De se protéger
Face aux Défis
De la vie

 

On oublie de s'aimer
D'offrir un baiser
Pour effacer une larme
Qui nous désarme

 

On oublie de s'aimer
A être toujours pressé
A courir après ce temps
qu'on nous prend

 

On oublie de s'aimer
De se conter
Au travers d'une lettre
Qu'on ose se permettre

 

On oublie juste d'aimer
De se regarder
Tels que nous sommes
Une femme, un homme

 

 

s'aimer.jpg


21/06/2020
3 Poster un commentaire

l'horloge

f3816681.png

 

 

Quand l'horloge de mon cœur
va-t-elle se remettre à l'heure
recadrer toutes les secondes
qui dans mon âme vagabondent

 

Je me perds dans mes espoirs
À ne plus savoir que croire
Je m'accroche à mon destin
À espérer qu'il me prenne la main

 

Ce temps qui court comme un fou
À ne laisser que des moitié de nous
A n'avoir plus que la caresse du vent
Pour s'offrir un tendre moment

 

Tous ensemble mais tous si loin
À errer entre bonheur et chagrin
Chacun ayant son horloge du temps
Du passé au futur fuyant le présent

 

Cette horloge au battement si précis
Le compte à rebours de la vie
Qui nous rappelle que d'exister
C'est d'aimer et respecter

 

Nous ne pouvons pas retenir
Le temps passé à aimer à sourire
Mais nous tous ou deux par deux
Essayons de prolonger ce précieux

 

Ce précieux temps que nous donne
L'horloge qui dans le cœur résonne
Comme l'oxygène qui nous fait vivre
L'histoire de notre propre livre


02/05/2020
7 Poster un commentaire

Si petite

Tendre la main - Au présent

 

je suis au bord du néant
si petite dans ce monde si grand
A me demander ce qu'il adviendra
De tout cela

 

Je compte les larmes de peur
De ceux qui n'ont plus de labeur
Ne sachant comment les aider
A part leur exprimer mes pensées

 

Je ressens les peines de solitude
De ceux qui perdent leur habitude
D'une vie sociale intense et riche
Eteinte, le cœur en friche

 

J'écoute avec mon cœur ému
Ceux qui sont perdus
Face à la souffrance quotidienne
Qui loin de tout, les enchaîne

 

J'ai envie de croire qu'après le pire
La terre mère aura son mot à dire
Que peut être elle nous pardonnera
De l'avoir sacrifiée ici bas

 

Restons aimants et soudés
Avec empathie et sincérité
Tendre la main, signe de tendresse
Un Invisible geste



14/04/2020
3 Poster un commentaire

L'importance

 

Fais moi un signe
Que je me sente digne
De ce que j'ai à donner
Sans rien prouver

Laisse moi croire
À tous mes espoirs
De tous les réalisables
Que j'ai écrit dans le sable

Écris moi mon histoire
Entre les lignes je veux voir
Ce que je n'ai pu réaliser
Que dans mes rêves inavoués

Chante moi la vie
Nuancée d'amour et de magie
Qu'elle devienne le pardon
Au delà de toute trahison

Conte moi la joie
Que mon cœur ressente l'émoi
De la tendresse universelle
Celle qui donne des ailes

Montre moi l'importance
Que je n'égare pas ma chance
D'être, de vivre, de respirer
Et simplement d'aimer


11/04/2020
5 Poster un commentaire

Après ça on fera quoi.....

90874952_2714495585315299_7868089604748869632_o.jpg

 

 

Moi j'aimerais qu'on s'aime à nouveau
Qu'on se redise des mots doux
Qu'on s’étreigne sans fardeau
Qu'on se refasse simplement des bisous

Pourquoi devrait on se fuir
Ne plus se prendre dans les bras
Si c'est ce que vous voulez reproduire
c'est que le virus fut plus fort que ça

Se priver de tendresse et d'amour
C'est laisser gagner la peur
Privons nous maintenant mais pas toujours
Et réapprenons les vraies valeurs

Après ça vous ferez quoi?
Moi j'aimerai sans barrière
Car c'est ainsi que l'on vaincra
Et que l'on gagnera cette guerre


29/03/2020
6 Poster un commentaire

Confinement dans mon coeur

confinement.png

 

je n'ai pas de mot que des prières
Nous sommes tous dans la même galère
nous naviguons sur les mêmes flots
Pour tenter d'éteindre ce fléau

Un appel, un mot, une pensée
Proposer ses services aux personnes lésées
Ecrire une lettre à un ami lointain
Rendre encore plus fort ce lien.

Comprendre et respecter les mesures
C'est un défi important, une couverture
Pour se protéger tous et chacun
Pour que très vite on se reprenne par la main

Prenez à nouveau du temps pour rire
Celui qu'on perd à trop courir
Et dire aux gens qu'on aime
Tout simplement "je t'aime"

La vie nous soumet un grand défi
Que nous surmonterons tous unis
Les amis, la famille, nos âmes sœurs
En confinement dans son coeur


28/03/2020
7 Poster un commentaire

Mon doux voyage

87460013_2635436399887885_5857112661799469056_n.jpg

 

 

 

J’ai tout donné souvent
Évincé mes tourments
Pour écouter les incertitudes
L’essence de la solitude

J’ai laissé mes sentiments
S’envoler au gré du vent
Espérer que la vie résonne
À ces espoirs que je me donne

J’ai touché les âmes perdues
Qui cherchent la vérité absolue
Essayer d’y trouver ma place
Au milieu de certaines impasses

J’ai pleuré de votre perte
Injustice de ce silence inerte
Trop tôt si loin de mes pas
Je vous désirais encore auprès de moi

Je me confie souvent à mon âme
Qui se brûle dans les flammes
Du mariage de mes joies et mes peines
Qui deviennent mes chaînes

Je nourris secrètement ce rêve
De laisser une trace même brève
Écrire pour délivrer le message
Qu'aimer, c’est mon plus doux voyage


22/02/2020
1 Poster un commentaire

Pour elle

violence.png

 

 

 

C’est pas la vie promise

Que d’être soumise

De prendre des coups

Humiliée à genoux

 

Je voudrais sécher tes larmes

Prendre les armes

Combattre les barbares

qui font de ta vie un cauchemar

 

ta souffrance me bouleverse

me désespère, me renverse

dans ta peine évidente

je suis tellement impuissante

 

je ne peux pas accepter

je ne veux pas tolérer

on n’a pas le droit

Qu’importe nos choix

De cogner au nom de qui

L’importance d’une vie

De mettre plus bas que terre

Un être touché dans sa chair

 

Tes souffrances doivent cesser

Laisser place à la liberté

que cesse l’emprise des bourreaux

Que se taisent tous tes maux

 

Tu as déjà subi trop d’humiliation

De violence sans nom

Ne baissent jamais les bras

Ton âme, ils ne la toucheront pas

 

Je ne peux pas accepter

Je ne veux pas tolérer

Que tes larmes soient leur trophée

Que tu dévalorises ta destinée

Tu vaux mieux que toute leur haine

Délivre-toi de leurs chaînes

Pour vivre enfin tes espoirs
et éteindre tes idées noires

 

D’un être fragile et torturé

Redeviens le papillon si léger

Qui de fleur en fleur

Volera vers son bonheur

 

D’une âme fragile et blessée

Redeviens la fleur colorée

Ou le papillon viendra s’y poser

Pour te faire simplement rêver

 

 

 


03/02/2020
3 Poster un commentaire

Un jour, On m'a dit...

Résultat de recherche d'images pour "je ne suis rien"

 

 

 

Un jour on m'a dit
que je n'étais rien
ces mots m'ont appris
A devenir quelqu'un

 

Ces mots si blessants
Ont terni mes sourires
J'ai marché à contre courant
Pour ne pas en mourir

 

Ces blessures évidentes
que je traîne encore parfois
Sont mes tourmentes
et mes forces à la fois

 

Un jour on m'a dit
que je n'étais rien
J'ai alors mis dans mes écrits
Ce qui sera mon chemin

 

ces doutes mis en moi
Ont réveillé mes silences
J'en ai écrit mes émois
Pour extérioriser mes souffrances

 

Ces peines ne sont pas fatalités
Elles ne vaincront pas
J'ai la force de leur montrer
Que rien, c'est déjà ça

 

Un jour on m'a dit
Que je n'étais rien
Ce fut le début de ma vie
Le jour où j'ai choisi d'être bien


19/12/2019
7 Poster un commentaire